Diagnostic immobilier Zillisheim Lundi au samedi : 8:30 - 12:00 | 13:30 - 18:00 DPE Zillisheim infochrysotile.fr
L’état donne un coup de pouce au CEE

Publié le 16 Août 2022

Pour faire face à l’effondrement des demandes de CEE et soutenir la filière, les pouvoirs publics ont annoncé une hausse de 25% de leur niveau d’obligation.


Un dispositif en perte de vitesse

De moins en moins de ménages ont fait appel au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) pour financer une rénovation ces derniers mois. L’augmentation du reste à charge pour les particuliers a en effet rendu ce dispositif beaucoup moins incitatif. En un an, le volume de CEE a ainsi connu une baisse de 50%. Au point que l’ensemble de la filière a tiré la sonnette d’alarme pour demander un soutien sous forme d’une revalorisation du niveau d’obligation des CEE. Elle vient d’être entendue par les pouvoirs publics.


Les mesures annoncées

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, et Olivier Klein, ministre délégué à la Ville et au Logement, viennent ainsi d’annoncer le renforcement de deux dispositifs de soutien à la rénovation thermique. Le niveau d’obligation des CEE pour la cinquième période (de 2022 à 2026) va ainsi être augmenté de 25%. Le « coup de pouce chauffage » est également étendu aux bâtiments résidentiels collectifs pour l’installation d’une pompe à chaleur collective et d’un raccordement à un réseau de chaleur. Les ministres ont enfin évoqué la mise en place possible de nouvelles mesures à l’horizon du 1er janvier 2023. Certaines mesures MaPrimeRénov’ et le fonds chaleur (pour le raccordement à des réseaux chaleur) pourraient ainsi évoluer afin de favoriser la rénovation énergétique des logements des particuliers.

« Retour aux actualités
Les autres diagnostics
Nos autres prestations