Diagnostic immobilier Zillisheim Lundi au samedi : 8:30 - 12:00 | 13:30 - 18:00 DPE Zillisheim infochrysotile.fr
Des délais supplémentaires pour mettre au point l’audit énergétique

Publié le 13 Septembre 2022

Le gouvernement a annoncé en août le report de l’audit énergétique au 1er avril 2023, le temps de finaliser ce nouveau diagnostic et de former plus de diagnostiqueurs.


Une demande plus forte que prévue

Selon l’Observatoire National de la Rénovation Énergétique (ONRE), il y aurait 7,2 millions de passoires énergétiques dans notre pays et 5,2 millions d’entre elles sont des résidences principales. Ce nombre, bien plus important que prévu, va entraîner des besoins accrus pour la fourniture de l’audit énergétique, un diagnostic bientôt obligatoire pour vendre une maison individuelle ou un immeuble appartenant à un seul propriétaire classé F ou G à l’issue du DPE. En parallèle, la mise en place du nouvel audit a accumulé les retards. 


Assurer la qualité du diagnostic

Cette situation a conduit les pouvoirs publics à retarder la mise en œuvre de cette mesure du 1er septembre 2022 au 1er avril 2023. Ces délais supplémentaires permettront d’assurer la qualité de l’audit et de former un nombre suffisant de professionnels qualifiés. Après la fourniture de la trame nécessaire à la réalisation de ce nouveau diagnostic, le logiciel de calcul va pouvoir être finalisé. Une période d’expérimentation de l’audit, initialement prévue dans le courant de l’été, doit se dérouler d’ici fin 2022. Le retard dans le démarrage de l’audit énergétique n’a pas de répercussion sur les autres mesures de lutte contre les passoires énergétiques : gel des loyer et prochaine interdiction de mise en location des biens immobiliers les plus énergivores. 

« Retour aux actualités
Les autres diagnostics
Nos autres prestations